• Jeremy Verlet

Nina Johansson présente son 1er clip "One step too low"


1er single "One Step Too Low"

Sortie EP le 14 avril 2017

Nina Johansson est née à Kalmar, en Suède, petite ville baroque qui borde le détroit de la mer Baltique.

Installée à Paris, sa musique garde en elle l’atmosphère particulière de cette mélancolie nordique, cette invitation au voyage à travers les plaines infinies et solitaires.

Nourrie d’influences diverses - de Neil Young à Bruce Springsteen, Tina Turner, Portishead ou encore Radiohead - Nina nous propose un genre musical particulier ; une post trip-hop progressive, où pianos métalliques et textures aériennes côtoient de profondes et lancinantes rythmiques, jusqu’à rejoindre les rives d’une musique minimaliste où des violons s’étirent sur le fil de la corde, un univers sombre et envoûtant qui sert d’écrin à sa voix d’ange déchu.

One Step Too Low (Clip réalisé par Fanny Castaing)

Elle a vingt-deux ans, elle est souriante, légère, heureuse. La jeune fille à la beauté nordique vit à Paris depuis cinq ans. Son regard sur le monde est celui d’une jeune fille qui a grandi sans heurt. Rêveuse et insouciante, elle ne sent pas le danger des regards qui se posent parfois sur elle. Le parfum des fleurs du printemps embaume la cour de l’immeuble où elle vit .

On est samedi, c’est la tombée de la nuit, elle enfile une robe noire et doit rejoindre des amis, ferme son appartement, ouvre la porte de la cour...

Elle ne rejoindra pas ses amis ce soir là. Son insouciance et sa légèreté sont mortes dans la cour de l’immeuble.

En concert le 10 avril aux Trois Baudets à Paris


27 vues0 commentaire