• Ludovic Le Strat

Estelle Valensuela dévoile son album "Droit devant"


A l’écoute de cet opus, c’est tout d’abord sa voix chaude qui nous happe et nous rappelle les grandes voix francophones qui nous font vibrer depuis le milieu des années 90. Derrière la chaleur de cette voix se niche quelques élans cristallins qui soulignent avec force la richesse des textes.

On parle ici d’amour évidemment et de filiation, de sentiments profonds, à l’image de La maudite qui nous prend au corps. Mais le ton se fait parfois plus léger, comme l’illustre le titre Mesdames, où non sans malice, Estelle se place dans la peau des hommes qui se défendent de ne pas être un conte de fée ou de ne pas s’intéresser qu’aux corps des femmes. Dans La fille du bar, Estelle va même jusqu’à flirter, d’une voix suave, avec des intonations jazzy.

SITE OFFICIEL | FACEBOOK


4 vues0 commentaire