top of page
  • Photo du rédacteurNEW KG

Delphine Coutant présente son nouveau clip "Mes heures d'univers"


Delphine Coutant


Nouvel album 2 Systèmes Solaires


Sortie digitale du nouvel album le 02.12.2022 Sortie physique le 03.02.2023 — L’autre distribution



Avec 2 systèmes solaires, son nouveau disque et spectacle, Delphine Coutant nous emmène dans une galaxie toute personnelle où le piano, tel un astre de 13 milliards d’années, brille sans jamais faire d’ombre au quatuor à cordes et au trio de cuivres qui l’entourent.

Chanteuse, poétesse, compositrice, et longtemps paludière, Delphine Coutant entretient depuis cinq albums un rapport fusionnel à la nature, qui infuse ses mélodies comme ses textes à la poésie surréaliste.

Pour écrire la partition pour octuor de l'album 2 Systèmes Solaires, Delphine Coutant a étudié durant quatre ans l’écriture musicale, l’arrangement, l’orchestration au Conservatoire de musique de Nantes.

Nouvel extrait de l'album déjà disponible en digital et qui sort en cd le 03 février 2023, Delphine Coutant nous présente Mes Heures d'Univers. La vidéo a été filmée d’en haut, à l’aide d’un drone par le réalisateur de documentaires Yann Siniclors.



Delphine Coutant aime se définir comme une trobairitz (femme troubadour) du XXIème siècle. Poétesse, compositrice, musicienne, mais aussi un temps paludière, son oeuvre se nourrit d’un lien fort à la nature. Concertos perchés dans des arbres remarquables, festival salé perché au coeur des salines ou transhumance flottante avec Le piano du Lac, elle développe un réseau de diffusion insolite en totale harmonie avec sa poésie et en concordance avec ses désirs de tournées plus vertueuses sur le plan environnemental. Pour écrire la partition pour Octuor de 2 Systèmes Solaires, elle a étudié durant quatre ans l’écriture musicale, l’arrangement, l’orchestration au Conservatoire de musique de Nantes. Elle a été en résidence au Laboratoire de Planétologie et Géosciences de Nantes, au Planetarium de Nantes et aux réserves muséales du Muséum d’Histoire naturelle de Nantes. «A l’instar d’une Camille, de Claire Diterzi et de quelques autres, Delphine Coutant bouscule les règles un peu trop convenues de la chanson française en nous faisant voyager dans un univers étrange, éclaté, qui, si l’on était obligé de faire des comparaisons, pourrait se rattacher à ceux de Brigitte Fontaine (pour le côté absurde de certains textes) ou de Kate Bush (pour les prises de risque musical). Musicienne autant que chanteuse, elle invente beaucoup, surprend et impose son intrigante originalité.» Eric TANDY - La Vie



Xavier Chezleprêtre

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page