top of page
  • Photo du rédacteurNEW KG

SAYCET présente son nouvel EP et son nouveau clip 'Father'


SAYCET


NOUVEL EP ET CLIP 'FATHER'

- METEORES MUSIC -



À l'occasion de la sortie de son nouvel EP "Father", Saycet dévoile un nouveau clip sur le single éponyme avec une vidéo délirante signée comme une sorte de musée de poche et manifeste à la réouverture des lieux d’expositions culturels.


Ce clip découle des recherches de la graphiste Zita Cochet dans sa pratique du VJing. Elle désirait introduire dans cette construction vidéo pour le live musical son attirance toujours grandissante des histoires picturales que l’on trouve dans les musées des beaux-arts de toutes les villes. Elle s'approprie ces images et les anime via leur défilement, leur recadrage en direct et leurs variations colorimétriques passant d’un détail à un autre en s’accordant aux teintes de la musique dans l'idée de retransmettre sa réception du vif immédiat de ces images des pères et des mères choisies à travers les temps. L’alliance musique et vidéo en spectacle vivant permet cela. Aussi les musées nous manquent, il est temps qu’ils réouvrent et ouvrent encore plus nos possibles horizons tant sur la forme que dans le fond.



LISTE DES TABLEAUX DU CLIP


01- Sir John Everett Millais - Kate Perugini (daughter of Charles Dickens) - 1880 02- Van Eyck - Les époux Arnolfini - 1434 03- Blob 04- Katsushika Hokusai - Le mont Fuji par temps clair - vers 1831 05- Albert Schnyder - La balançoire campagnarde - 1956 06- Paolo Uccello - Testa di fanciullo Cappella dell'Assunta Prato - vers 1435 07- Marcel Duchamp - Rotorelief n°5 Poisson japonais - 1935 08- Marcel Duchamp - Rotorelief n°1 Corolles - 1935 09- Blanc 10- Robert Bresson - Le diable probablement - 1977 (photo détail Z. Cochet) 11- Paul-Élie Ranson - Cinq femmes à la récolte - 1895 12- Sir John Everett Millais - The Princes in the Tower - 1878 13- Paolo Uccello (attribué à) - A young lady of fashion - vers 1460 14- Eden Zannad - 2020


 

Le parcours de Saycet peut sembler atypique. Il est pourtant extrêmement fluide, comme guidé par une force extérieure vers l’accomplissement logique de sa destinée de musicien, compositeur et de producteur. Pierre Lefeuvre, la tête pensante du projet depuis maintenant 15 ans est une pièce maîtresse du paysage de la musique électronique française. Quand sort 'One Day At Home', son premier album en 2005, il s’inscrit dans un courant dont s’est quelque peu désintéressé le public d’alors : une musique électronique volontairement mélancolique et voyageuse, accessible grâce à ses mélodies pop et dont le travail sur le beatmaking fourmille d’idées et d’expérimentations.

'Through The Window' en 2010 puis 'Mirage' en 2015 font évoluer le projet vers un son plus intemporel qui brille par une versatilité assumée. Des tournées régulières en Asie, des collaborations (avec Juliette Armanet ou Yan Wagner), nourrissent Saycet. Sans vraiment le chercher, Pierre Lefeuvre a ouvert la porte au travail de composition de musique à l’image. En 2019, il signe sa première bande originale pour le long métrage 'Un Vrai Bonhomme' et s’installe progressivement dans le paysage des compositeurs venus de la musique électronique qui collaborent avec le cinéma. On le retrouvait récemment à la composition de la BO du documetaire 'Le Roi Bâtard' sur Canal +, partagée avec Laurent Garnier, ainsi qu'à celle de la BO de La Révolution, série française produite par Netflix.




Phunk



15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page