top of page
  • Photo du rédacteurNEW KG

Send Me Love Letters présente son premier EP "At Least We Tried"


Send Me Love Letters


Premier EP "At Least We Tried"




Le groupe vient de sortir son premier EP "At Least We Tried". Ce premier projet interroge, et puise le for intérieur en quête de sens et d'authenticité. C’est un pas vers l’autre. Un pas vers soi aussi. Une suite de questions introspectives qui reste sans réponses. C’est alors qu’il ne reste plus que ce simple mantra pour se rassurer : “au moins, nous aurons essayé.”


La sortie de l'EP est accompagnée du sublime clip "Little Vampires". Little Vampires, c'est cette créature, vide et inaccessible par choix. Celle ou celui qui a décidé de fermer toutes les portes à double-tour pour qu’aucun.e ne puisse pénétrer sa sensibilité et (ré)animer ses blessures. C’est cet être obscure et taciturne en apparence…mais tellement empreint de fragilité.



At least we tried est le premier EP 5 titres de Send Me Love Letters, quatuor rock lyonnais. At least we tried interroge, puise le for intérieur pour gagner en sens et en authenticité… C’est un pas vers l’autre. Un pas vers soi aussi. Une suite de questions introspectives qui reste sans réponses et un “nous” qui demeure sans repère. C’est alors qu’il ne reste plus que ce simple mantra pour se rassurer : “au moins, nous aurons essayé.”


Bride peint les désillusions qui heurtent inévitablement les partenaires de longue date. Le titre interroge l’institution du mariage et cette étrange intention qu’il a de vouloir sceller un concept aussi instable qu’est l’Amour.


Dans Love Letters, il est question d’une romance actuelle, d’un besoin irrépressible d’aimer et d’être aimé. Mais à l’heure où l’on se lasse et se remplace en quelques clics, l’amour peut devenir un véritable produit de consommation, périssable et jetable. L’engagement, un synonyme de l’ennui ? Le cœur en détresse attend sa missive amoureuse, en vain.


Little Vampires est cette créature, vide et inaccessible par choix. C’est elle, ou lui, qui ne laisse rien paraître pour se protéger de l’autre. Celle ou celui qui a décidé de fermer toutes les portes à double-tour pour qu’aucun.e ne puisse pénétrer sa sensibilité et (ré)animer ses blessures. C’est cet être obscure et taciturne en apparence… mais tellement empreint de fragilité.


Strange Desire aborde le manque de confiance et d’estime de soi. Ce sentiment destructeur de ne pas se sentir à la hauteur… au point de vouloir disparaître. L’unique titre acoustique de l’EP, dénué de tout, pour exprimer sans filtre ce qu’il y a au dedans.


The Wave submerge, bouscule, jusqu’à provoquer l'asphyxie… Noyé dans le stress et l'anxiété, la vague est dépression. Le corps, lui, est enseveli, échoué, sans force, sans vie.



 

Send Me Love Letters, c'est un rock sombre et brutal qui s'éprend d’une voix claire et sensible. C’est quatre humains, le cœur au bord des lèvres qui se battent et s’ébattent autour d’une romance actuelle. Dans un monde où l'on se lasse et se remplace en quelques clics, « Send Me Love Letters » n’est pas une demande, c’est une nécessité. Un retour urgent à l’essentiel, à la vie comme à la scène. Au son des amplis à lampes vintage, les riffs saturés et les percussions lourdes se donnent comme des baisers.

Influences : Wolf Alice, Arctic Monkeys, The Kills, Garbage…




DATES DE CONCERTS

03.09.22 Mirabel-Aux-Baronnies, LMF

17.09.22 Séguret, Les Platanes Craquent

23.09.22 Bourgoin-Jaillieu, Smac Les Abattoirs

01.10.22 St Martin de Lixy, Festival Brio'ch

14.10.22 Paris, TBA

20.10.22 Grenoble, TBA

16.11.22 Chambéry, Le Brin de Zinc

17.11.22 Lyon, TBA - Release Party





MAISONFOULE


17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page