top of page
  • Photo du rédacteurNEW KG

VITALIC signe la BO du film "Disco Boy" de Giacomo Abbruzzese


VITALIC

NOUVEAU CLIP « DISCO BOY »

1er EXTRAIT DE LA BO DU FILM

DISCO BOY (The Rising)



Vitalic signe la bande originale du film Disco Boy réalisé par Giacomo Abbruzzese.

Dix ans après sa première expérience pour le cinéma, Vitalic replonge dans l’univers du 7ème Art avec cette bande son qui a vu le producteur français travailler d’une nouvelle manière : « Pour le premier film sur lequel j’avais bossé, La Légende de Kaspar Hauser, j’avais eu carte blanche pour la création de la musique et le réalisateur avait pris ce qui lui plaisait. Pour ce nouveau projet pour le cinéma, le travail avec le réalisateur, Giacomo Abbruzzese, a été complètement prenant avec beaucoup d’interactions entre nous. »

Premier single issu de la BO, Disco Boy (The Rising) dévoile ainsi le thème principal du film. Électronique et progressif, « Disco Boy » pose un décor retro-futuriste à la sauce Vitalic dès les premières secondes. Influencé par le travail de Giorgio Moroder (Midnight Express) et Wendy Carlos (Orange Mécanique), « Disco Boy » incarne également la patte désormais très reconnaissable du producteur. La Disco, reine incontestable de la nuit à travers les décennies et les frontières, reste la terre de prédilection de Vitalic. Décliné sous mille facettes durant toute sa carrière, il n’a jamais cessé de la décortiquer pour mieux capter son essence, son inépuisable énergie, et ses possibles ouvertures à la transe.



« Disco Boy » se métamorphose très vite au fil des mesures et ne cesse d’évoluer. Véritable odyssée cosmique, la version « The Rising » de « Disco Boy » est à la fois spatiale et spirituelle, étrange et solaire, quasi chamanique.

Envoûtant, sombre et puissant, ce clip ouvre une porte que vous ne voudrez plus refermer vers l’univers mystique du premier long métrage de Giacomo Abbruzzese, dont la sortie est prévue en salle en France le 3 mai.



 

Le film sort sur les écrans français le 3 mai !



Disco Boy est un film que Vitalic décrit comme « puissant ». Le long-métrage raconte l’histoire de deux jeunes hommes aux destins que tout oppose : Alex, le Biélorusse, qui intègre la Légion étrangère en France et part au combat dans le Delta du Niger, et Jomo, jeune révolutionnaire nigérian qui lutte contre les compagnies pétrolières qui ont dévasté son village et s’imagine être danseur, un disco boy. Leurs vies et leurs rêves vont se croiser (le film, sélectionné dans la compétition, vient d’être diffusé en avant-première mondiale à la Berlinale).

La bande son du long-métrage est toute aussi puissante que l’histoire et les images du film. « La musique est un personnage du film. Elle tient une place forte. Au final, cette BO s’écoute comme un album. Elle a du relief, elle navigue entre différentes ambiances. » Les fans de Vitalic retrouveront des morceaux aux folles montées électro et aux kicks lourds et dévastateurs (« Disco Boy (The Rising) », « Vladimir 92 », « King Burger »). La marque de fabrique du producteur. Ils découvriront aussi des morceaux prenants, très cinématographiques (« The Swamps », « Lost Times », « La Guerre », « Winter Is Coming »). Des morceaux sombres, d’où se dégagent une force, une puissance évocatrice, avec de rares débordements rythmiques (« Helicopter »).

Avec les neuf titres de cette bande originale, Vitalic dévoile une nouvelle facette de sa maitrise des machines, imaginant des paysages sonores inédits, et de sa grande capacité à se glisser dans un projet cinématographique captivant.




Ephelide

80 vues0 commentaire

Comments


bottom of page